Vous êtes dans la rubrique > QUI SOMMES-NOUS ?

 

 

Face à la perte d'autonomie, soutenir et orienter les aidants familiaux
Arles-Camargue 07 77 28 85 65 - Marseille 04 91 70 76 53
ACCUEIL    QUI SOMMES-NOUS ?    S'INFORMER ET ECHANGER    LES SOLUTIONS DE REPIT    ARTICLES ET TEMOIGNAGES    ANNUAIRE


Vous êtes un proche
d'une personne âgée de plus de 60 ans vivant à domicile, souffrant de dépendance, quelle qu'en soit l'origine, physique ou psychologique
(notamment la maladie d’Alzheimer).

L'Association Aide aux Aidants (A3) vous accueille, vous accompagne et vous oriente vers les différents dispositifs d'aide aux aidants existant (l’accès aux services de l’association est entièrement gratuit) ; contactez-nous au numéro suivant :
 dans l’agglomération marseillaise :
04 91 70 76 53
dans le secteur Arles-Camargue :
07 77 28 85 65

Vous êtes un aidant professionnel dans le domaine médical, paramédical, social, médico-social… Vous constatez des signes d'épuisement physique ou moral chez un aidant : vous pouvez l'orienter vers la permanence téléphonique de l'association. Informez-nous également sur vos activités dans le domaine de l'aide aux aidants.
L’association propose aussi des formations.

Pour soutenir l’association A3 et contribuer à ses actions, que vous soyez un aidant familial ou un professionnel, vous pouvez également adhérer en nous adressant un bulletin d’adhésion complété : télécharger un bulletin d’adhésion

Magniskin
Cure your skin problems!
magniskinbeautyskinoil.com






QUI SOMMES-NOUS ?

L’association A3, créée en décembre 2006 (loi 1901), est née du regroupement de professionnels exerçant dans les domaines médicaux, sociaux, de la prévention, de l’accompagnement et de l’orientation. Ils se sont réunis pour faciliter l’accès des aidants de personnes âgées dépendantes aux dispositifs d’accompagnement des malades et de leurs aidants, sur la ville de Marseille (avec une extension prévue à l’ensemble du département des Bouches-du-Rhône) : lieux de diagnostic, dispositifs de prise en charge, soins et aide à domicile, solutions d’accueil, solutions de répit…

L’information sur ces dispositifs reste difficile à obtenir, en raison de leur diversité et de la multiplicité des structures qui les mettent en place. L’efficacité de la prise en charge des malades et du soutien aux aidants est ainsi freinée par un « parcours » souvent complexe.

L’association A3 vise ainsi à améliorer à la fois la lisibilité et la visibilité de ces dispositifs, en particulier grâce à une permanence téléphonique assurée par les différents partenaires et disposant d’un numéro unique pour une zone géographique donnée. Elle permet une prise de contact individuelle assurée par des professionnels (psychologues, travailleurs sociaux), prolongée si nécessaire par des entretiens approfondis au sein des permanences de l’association.

Ces entretiens permettent d’informer les aidants sur l’ensemble des dispositifs existants. Ils facilitent leur parcours d’accompagnement de l’aidé, en s’assurant du bon déroulement des actions menées et en leur évitant des démarches redondantes. Ils sont une première étape dans la difficile acceptation par les aidants d’aides professionnelles et de solutions de répit. Souhaitant « tout faire » pour l’aidé, ils sont souvent réticents à l’intervention à domicile de professionnels, déstabilisante et souvent culpabilisante dans un premier temps. Cette acceptation indispensable d’aides extérieures se fait progressivement au fil des entretiens et des groupes de parole entre aidants (pour ceux qui souhaitent y participer).

Un annuaire des dispositifs est en cours de réalisation et est consultable via la rubrique Annuaire.

L’association A3 effectue également une démarche d’échanges et d’harmonisation des pratiques entre les différents partenaires. Des rencontres périodiques permettent de mutualiser les expériences et de valider des outils communs.

La participation des aidants eux-mêmes à la vie de l’association est indispensable pour qu’elle réponde efficacement à leurs difficultés et à leurs besoins. Pour cette raison, une commission " aidants " a été créée ; ses réunions permettent  aux aidants de préciser les actions prioritaires à développer au sein de l’association ; elles sont également l’occasion de préparer des interventions lors de conférences, débats ou forums afin de faire connaître les difficultés rencontrées au quotidien. Si vous souhaitez en faire partie, vous pouvez contacter l'association afin de rencontrer la responsable d'accompagnement.

Nutresin Herba Pure Ear
The best hearing solution!
Nutresin





Les plateformes de répit

En mars 2009, l’association A3 a répondu à un appel à projet lancé par la CNSA (Caisse nationale de la solidarité et de l’autonomie) dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012, concernant l’expérimentation de plateformes de répit et d'accompagnement pour les aidants familiaux. Le projet de l'association A3 couvrant l’agglomération marseillaise fait partie des 12 projets sélectionnés au niveau national et bénéficiant d’un financement de la CNSA.

Le rôle de ces plateformes est de proposer sur un territoire donné une offre diversifiée et coordonnée de répit et d'accompagnement aux aidants familiaux des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer (ou maladies apparentées) et répondant simultanément aux quatre objectifs suivants :
• permettre aux aidants de dégager du temps libre pour leurs propres obligations, pour leurs loisirs ou pour des moments de repos ; ou encore organiser des activités avec les aidants et les aidés lors desquelles ceux-ci sont encadrés par des professionnels ;
• les informer, les soutenir, les accompagner pour les aider à « faire face » ;
• favoriser le maintien de la vie sociale et relationnelle des personnes malades et de leurs aidants ; 
• contribuer à améliorer les capacités fonctionnelles, cognitives et sensorielles des personnes malades.

Au terme des deux années d’expérimentation, la CNSA a décidé de pérenniser le dispositif et de le généraliser sur l’ensemble du territoire national par la création de 150 plateformes. Le projet de plateforme sur la zone Arles-Camargue, porté par l’hôpital d’Arles, en association avec le CLIC et le CCAS d’Arles, le CLIC Alp’Ages (Châteaurenard) et l’association A3, avec le soutien du Conseil général des Bouches-du-Rhône a été retenu en novembre 2011. Dans un premier temps sont mis en place des groupes de paroles, des entretiens psychologiques pour un accompagnement temporaire de personnes dans l’impossibilité de se déplacer, ainsi que des ateliers d’art-thérapie. Les structures et professionnels désireux de participer à la plateforme seront les bienvenus afin d’élargir l’offre du dispositif.


Coordonnées

Association Aide aux Aidants (A3)
Siège social
Service de Gériatrie - Hôpital Sainte-Marguerite
270, avenue de Sainte-Marguerite - BP 29
13274 Marseille Cedex 09
Courriel : aideauxaidants@hotmail.fr

Les membres actifs

Les CLIC de la ville de Marseille

Les CLIC (centres locaux d’information et de coordination) sont des centres de ressources, lieux uniques (pour une zone donnée) d’écoute et de propositions de solutions adaptées à chaque demandeur, pour faciliter le soutien à domicile de la personne âgée le plus longtemps possible, en respectant son projet de vie en lien avec les aidants familiaux. Quatre CLIC couvrent le territoire de la ville de Marseille : Espace Service Aînés (CCAS), Est Géronto, Géronto Nord, Clic Centre.

Les réseaux de santé gérontologiques de Marseille

Les réseaux de santé gérontologiques s’adressent aux personnes âgées de plus de 75 ans, souffrant de problèmes médico-sociaux complexes (poly-pathologies, affections chroniques, isolement…), qui en font des personnes dépendantes et nécessitant une continuité des soins. Financés par la Sécurité sociale, ils permettent une meilleure coordination de différents intervenants autour du malade et de son médecin traitant. Le réseau, grâce à ses médecins gériatres et infirmiers coordinateurs, améliore l’évaluation gérontologique, la prise en charge et les soins gériatriques ; il permet une collaboration inter-disciplinaire étroite entre intervenants médicaux (médecins généralistes, spécialistes, médecins hospitaliers) et paramédicaux, les travailleurs sociaux et toutes les associations de maintien à domicile. Quatre réseaux couvrent le territoire de la ville de Marseille 

réseau Centre (ACLAP)
réseau Est (Centre gérontologique départemental)
réseau Nord (CLIC Géronto Nord) : site Internet www.gerontonord-marseille.com
réseau Sud (GMS – Hôpital Sainte-Marguerite).

Le Fil Rouge Alzheimer (Aubagne)

Groupement de coopération médico-sociale proposant, sur le Pays d’Aubagne, une plateforme de services : structure d’accueil, d'évaluation, d’orientation et d’accompagnement des personnes atteintes de maladies de type Alzheimer, favorisant une prise en charge adaptée à la spécificité de cette maladie.

L’IRIPS (centre de prévention Agirc-Arrco)

L’Institut régional d’information et de prévention dans le domaine de la sénescence (vieillissement) appartient à un réseau d'une vingtaine de centres de prévention, répartis sur le territoire national et gérés par les régimes de retraite complémentaire Agirc (cadres) et Arrco (non-cadres), au titre de leur action sociale. Il réalise des bilans de prévention pour les retraités des caisses de retraite Agirc-Arrco, composées de consultations réalisées par un médecin gériatre, un(e) psychologue clinicien(ne), et si nécessaire un(e) neuropsychologue (consultation mémoire), un(e) orthophoniste (problèmes d’audition), un travailleur social (bilan social). Il assure également l’évaluation à domicile des besoins des retraités en GIR 5 et 6, ressortissants de la CRAM Sud-Est, avec élaboration et suivi de la mise en œuvre de plans d’aide individuels. Il organise des ateliers de stimulation cognitive, des ateliers nutrition, relaxation, équilibre. Des actions spécifiques sont développées en direction des aidants : bilan spécifique, groupes de parole, permanence téléphonique et physique.

Associations et plateformes de services à domicile

ACAD, NS 13-Mieux vivre chez soi

Provence Alzheimer

Association affiliée à France Alzheimer (reconnue d'utilité publique), regroupant des familles de malades, elle a pour but de développer les diverses formes d'assistance aux malades atteints par la maladie d’Alzheimer et syndromes apparentés, ainsi qu’à leur entourage.

ALLO Alzheimer

Antenne d’écoute téléphonique (de 20 h à 22 h), créée à Marseille en octobre 2006 par la Direction d’action sociale du groupe Prémalliance, en partenariat avec l’Institut de la Maladie d’Alzheimer (IMA) et SOS Amitié : elle a pour objectif de soutenir et d’informer, par téléphone, l’entourage des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

ALMA 13

Association loi 1901, centre d’écoute téléphonique qui a pour but de lutter contre les maltraitances, les abus et négligences envers les personnes en état de faiblesse : personnes âgées, personnes handicapées.

ACLAP

Association de bénévoles ayant de multiples actions en direction des personnes âgées, elle s’est engagée dans l’action médico-sociale en se faisant le porteur d’un des quatre réseaux de santé gérontologiques de Marseille. Dans le cadre de l'aide aux aidants, l’ACLAP s’adresse essentiellement aux aidants de substitution, bénévoles qui accompagnent les personnes âgées très isolées (sans aidant naturel).


AA13 (Alzheimer Aidants Bouches-du-Rhône)

Structure associative ayant pour mission d'écouter, d'aider et de soutenir les malades diagnostiqués maladie d'Alzheimer (et maladies apparentées), et d'assurer un service d'accueil et de garde à la journée (accueil de jour Les Pensées).

Les membres d’honneur

Les villes de Marseille et d’Aubagne, le Conseil général des Bouches-du-Rhône, la CRAM Sud-Est, le Comité de coordination régional de l’action sociale des caisses de retraite complémentaire Agirc-Arrco.
 

  © Copyright 2013 - Association Aide Aux Aidants (A3) - Tous droits réservés.